Objets d'hier A voir Documentation Annonces





Nouvelle recherche
 

COUPE-MARC



Un "coupe-marc" est un outil appartenant aux objets viticoles.

Le coupe-marc porte aussi le nom de « hache de chais » ou « de chai » (les deux orthographes sont possibles), « couteau de pressoir » et enfin « tranche-marc ».

Il est défini ainsi dans le Boucard : « Couteau à marc (un autre nom possible !), Vitic, Coupe-marc, ou couteau de pressoir, en forme de lance, plus ou moins recourbé et à emmanchement divers, utilisé pour couper les galettes de marc de pommes pressurées, dans les pays cidricoles. » Extrait de la page 204, Dictionnaire des outils, édition Jean-Cyrille Godefroy.

 

« Il a eu deux utilisations:

- la première, lors de pressage des pommes voire du raisin dans des pressoirs sans claies. Les fruits étaient posés en lits ou couches alternés avec de la paille. Après une première presse, on découpait le « fluage » ou le « gâteau » de marc avec cet outil pour recharger le pressoir et abaisser à nouveau la presse.

- la seconde, lorsque le pressage est terminé et que le marc est devenu trop compact pour laisser passer le jus. Quel que soit le type de pressoir, on obtient un gâteau de marc** très compact que l’on découpait avec cet outil pour en faire différents usages : tourteaux d’alimentation du bétail (mouton ou chevaux), amendement du sol, distillation … »

* Extrait modifié du site : http://vieux-outils-art-populaire.blogspot.fr/2012/03/tranche-marc-hache-de-chais.html

 

Le coupe-marc est toujours en fer forgé, du moins, pour ce qui concerne la lame et la douille. La forme de la lame rappelle celle de la hache, mais elle est moins épaisse et parfois plus courbée. La douille, c’est la partie évidée qui permet d’emmancher la lame sur un bâton de bois ou un manche.

La lame est très souvent estampillée du nom du fabricant.

L’outil est relativement léger mais surtout possède un manche assez court. Pour s’en servir, il faut le pousser, ceci explique la petite taille du manche, d’environ 60 cm, généralement.

Ce qui est très intéressant, c’est que la forme de la lame vous indique la région de provenance du coup-marc… Il suffit donc de mémoriser les formes et vous serez incollables en identification et en localisation de l’outil !

Vous verrez de beaux exemples ci-dessous, qui associent forme et provenance !

Quelques régions viticoles semblent cependant ne pas avoir connu cet outil, le gâteau de marc étant retiré du pressoir à l’aide de « crocs à marc ».

 

**Le marc est l'ensemble compact que forment les pellicules, les pépins et la rafle obtenus du pressurage du raisin après les avoir séparés du moût. Le marc est donc ce que l'on pourrait appeler « les parties solides » du raisin alors que le moût est ce que l'on pourrait appeler « la partie liquide ».

Marc se dit aussi de l'eau-de-vie obtenue par distillation du marc de raisin fermenté, comme le marc de Bourgogne, le marc du Jura,  etc… 



Informations complémentaires


COUPE-MARC Savoie

COUPE-MARC Normandie

COUPE-MARC Mâconnais

COUPE-MARC Beaujolais

COUPE-MARC Beaujolais

COUPE-MARC Beaujolais

COUPE-MARC Languedoc

COUPE-MARC région de Narbonne

COUPE-MARC Bordelais

COUPE-MARC Alsace

COUPE-MARC Bretagne

COUPE-MARC modèle à double douilles

COUPE-MARC Bretagne

COUPE-MARC Beaujolais

COUPE-MARC Savoie

COUPE-MARC Bourgogne