Objets d'hier A voir Documentation Annonces





Nouvelle recherche
 

PASSOIRE



Objet du quotidien des plus communs, la passoire n’a de secret pour personne. Et pourtant, il y a des choses à dire sur cet objet.

 

Une passoire sert à recueillir des aliments solides, noyés au milieu d’un liquide (eau de cuisson ou bouillon).

Elle se reconnait par son fond et ses parois repercées d’une multitude de petits trous.

Et comme vous allez le voir, il existe une grande variété de passoires !

 

Il existe différentes tailles de passoires, tout comme il existe différentes tailles de casseroles ou faitouts (la taille de la passoire doit être adaptée à la taille du contenant dans lequel il va être transvasé, une évidence même !).

 

On trouve des passoires en céramique : terre vernissée et grès, mais aussi en porcelaine (un tel modèle est visible dans les photos ci-après).

On en trouve aussi en bois mais surtout en métal (tôle émaillée, aluminium, laiton, cuivre rouge et jaune). En métal, elles sont plus faciles à nettoyer, plus résistantes  et surtout plus faciles à usiner.

Elle est généralement semi circulaire, parfois à pans coupés et à fond rond ou plat.

 

Les petits trous d’évacuation sont disposés dans la partie basse du contenant, parfois sur les parois. Ils forment de temps en temps des motifs : fleurettes stylisées, arabesques, motifs religieux, rosaces, cercles concentriques de lignes de petits trous, …

 

La passoire existe en version tripode (elle possède alors 3 pieds), en modèle à pied plein (un genre de piédouche). En version « à manche », elle s’apparente alors à une casserole lorsque son fond est plat et très souvent, elle se trouve à fond rond. Ce modèle « qui ne se pose pas » est  souvent dotée d’une anse semi circulaire, en plus de son manche. Ceci permet de la poser à cheval sur la casserole, un saladier ou tout autre contenant suffisamment profond. Le manche et l’anse font alors office de butée ou de retenue.

La passoire peut être dotée de deux prises latérales pour la prendre plus aisément et d’un anneau de suspension pour les modèles anciens, en cuivre.

Certains modèles n’ont qu’un manche et un fond rond, il faut alors des biscottos pour porter à bout de bras la passoire et son contenu, jusqu’à  égouttage complet.

 

Dans la même famille, on trouve le chinois, le panier à salade, la passoire à grattons, la passoire à lait, le passe-thé, ainsi qu’une lointaine cousine : l’écumoire !

Tout comme l’écumoire, la passoire est archi-commune. Elle s’échange donc à un prix minime !




PASSOIRE en aluminium

PASSOIRE en aluminium

PASSOIRE en aluminium

PASSOIRE en aluminium

PASSOIRE en fer

PASSOIRE en tôle émaillée

PASSOIRE en tôle émaillée

PASSOIRE en tôle émaillée

PASSOIRE en tôle émaillée

PASSOIRE en tôle émaillée

PASSOIRE en cuivre

PASSOIRE en cuivre

PASSOIRE en cuivre

PASSOIRE en cuivre

PASSOIRE en cuivre

PASSOIRE en cuivre

PASSOIRE en cuivre

PASSOIRE en porcelaine

PASSOIRE en terre vernissée

PASSOIRE en terre vernissée