Objets d'hier A voir Documentation Annonces





Nouvelle recherche
 

TIRE-LACET



On l’appelle aussi « crochet à bottines », « crochet à gants » et « tire-bouton ».

 

Un tire-bouton ou tire-lacet est un petit ustensile souvent utilisé par les femmes, mais pas uniquement. Il est doté d’une tige métallique, terminée par un petit crochet, le tout, fixé à un une prise ou poignée.

Ce petit objet permet de faire passer les boutons des bottines, guêtres, corsets ou encore des gants dans les boutonnières correspondantes. Il était aussi utilisé pour décrocheter les boutons. Il faut savoir que les boutons anciens (XIXème et XXème siècle) se caractérisent par leur petite taille et leur forme arrondie, ce qui les rendaient difficiles à boutonner.

Et pour information, il y avait environ 15 à 20 boutons par chaussure. Du coup, pour les enfiler, il fallait souvent être aidé par sa bonne...

 

Les crochets à bottines ont été beaucoup utilisés dans le 1erquart du XXème siècle.

Ce sont de jolis objets, que l'on trouve parfois seuls mais qui peuvent aussi appartenir à un petit nécessaire et parfois très complet nécessaire (du genre couteau Suisse!).

On les trouve dans ce qu’on appelle des « cartes-échantillons », qui sont de petits portefeuilles dans lesquels on trouve limes, cure-oreilles, cure-ongles, coupe-ongles, …  ou dans de jolies boites présentant ces mêmes objets ou encore dans de petits étuis portatifs.

Ce nécessaire pour élégante du XIXème siècle est un accessoire essentiel, voire indispensable, à cette époque.

 

Le crochet à bottines est un objet de collection, parce qu’il existe un grand nombre de modèles, pliables ou pas, réalisés dans une grande variété de matériaux : bois, corne, argent, métaux divers comme le laiton, le fer ou plus rarement dans des matières précieuses telles que l’or ou l’ivoire, parfois incrustés, marquetés, niellés, …

On trouve aussi de beaux modèles qui sont réalisés dans des douilles, ce sont les fameux "travaux de Tranchée", faits par les soldats durant les temps libres, à la guerre. Vous pourrez en voir deux exemplaires ci-dessous, dont un très joli.

 

Vous le remarquerez vite, sur les crochets, c’est la prise qui est à regarder car c’est elle qui fait la valeur de l’objet, le crochet étant souvent en métal.

En règle générale, un tire-bouton non pliable mesure de 12 à 15 cm de long.

Ceux qui s’escamotent sont forcément plus petits, pour se glisser facilement dans une pochette.

Et, lorsqu’on ne trouvait pas son tire-bouton, on utilisait une épingle à cheveux… Vive le système D !

 

On a perdu l’usage du tire-bouton entre les deux guerres, à cause ou grâce à la modernisation des systèmes de fermetures.

 

Comme j’aime les jolis mots, je vais peut-être vous permettre d’en découvrir un nouveau : pomofibulanomiste. C’est le mot qui désigne le collectionneur de tire-boutons.

 

Côté finance, il ne faut pas être Crésus pour pouvoir s’offrir un crochet à bottines. La gamme de prix s’étale de moins de quelques euros à près de 100 €.

 

Vous pourrez voir de jolis exemplaires de tire-lacets au Musée International de la Chaussure de Romans.

Et vous pourrez  admirer une autre belle collection à la Ferme-musée de La Soyotte, dans le Jura :

http://soyotte.free.fr




TIRE-LACET

TIRE-LACET en argent

TIRE-LACET en ivoire

TIRE-LACETS collection

TIRE-LACETS beau modèle

TIRE-LACETS beau modèle

TIRE-LACETS beau modèle

TIRE-LACETS beau modèle

TIRE-LACETS "Mandoline"

TIRE-LACETS escamotables

TIRE-LACETS escamotables

TIRE-LACETS

TIRE-LACETS

TIRE-LACET en argent

TIRE-LACETS

TIRE-LACETS

TIRE-LACET

TIRE-LACET

TIRE-LACET

TIRE-LACET

TIRE-LACET

TIRE-LACET

TIRE-LACET

TIRE-LACET